alwaysbb
► ch'nord, enfance, lagneaux, lens, liévin, lycée...

George Sand

Lycée puis collège...

Entre 1959 et 1974, à Béthune 2 lycées assurent l'enseignement de la sixième à la terminale : le lycée de jeunes filles George Sand, et le lycée Louis Blaringhem pour les garçons
À George Sand, jusqu'à la fin de l'année scolaire 1971 les internes devaient porter une blouse, en alternance bleue et beige d'une semaine à l'autre
Au dortoir c'était aussi l'alternance pour le changement des draps, une semaine on remportait à laver le drap du dessous, semaine suivante le drap du dessus...
Madame Delabre, la surgé (sévère mais juste) des internes, surveillait tout ça de près !

À la rentrée 1974, grands changements


Le lycée de jeunes filles devient COLLÈGE GEORGE SAND (CES, de la 6e à la 3e) tandis qu'en face Blaringhem* assure l'enseignement de la seconde à la terminale, d'où MIXITÉ des deux côtés
* le lycée Louis Blaringhem deviendra ensuite Lycée d'enseignement général et technologique

G.Sand, feu l'internat...

Après cessation d'activité tout ce qui constituait l'internat a été squatté, vandalisé, saccagé...
. Très tôt dans la journée du samedi 17 octobre 2009, violent feu de toiture de l'ancien internat du collège Georges Sand
. Après la chute d'un gros bloc de grès, en Mars 2018, l'ex-internat de jeunes filles est visé par un arrêté de péril

G.Sand, feu à l'externat...

En septembre 2019, des bouteilles de gaz explosent au collège George-Sand à Béthune (l'externat de l'ancien lycée de jeunes filles). L'établissement est évacué ainsi que Blaringhem, en face. Nul blessé signalé, quelques jours de fermeture, des dommages matériels conséquents mais pas catastrophiques

BÉTHUNE : L'ancien dortoir effacé du paysage (La Voix du Nord, 23 mai 2019)

"Le dortoir de l'ancien lycée de jeunes filles, rue Berthelot, au bout du boulevard Victor-Hugo, c'était un gros caillou dans les godasses du maire, Olivier Gacquerre, et de Pierre-Emmanuel Gibson, qu'une partie de l'opposition béthunoise surnomme "Démolition Man". Or, ce dernier va mettre à son palmarès ce fameux dortoir à l'histoire tumultueuse. Oui, l'ex-dortoir va être détruit, les marchés ont été lancés. Incendié il y a quelques années, il n'était plus affecté. La ville cherchait bien un investisseur capable de lui redonner vie. En conservant sa façade, ou pas ? Rien n'a abouti. En mars 2018, un morceau du fronton tombait sur la chaussée. Un peu plus d'un mois plus tard, le bâtiment était mis en sécurité avec démontage et préservation de ce fameux fronton. Mais la démolition est inéluctable pour le maire (...) Il y a de l'amiante dans le bâtiment, la mérule, des planchers effondrés. Il faudra "curer" la bâtisse, la confiner, et la faire tomber.
La ville va supporter cette dépense (500000 €) et revendre ensuite le terrain nu, dont la superficie devrait être portée à 1000m2
" Chantier prévu en septembre (2020)

Ancien lycée de jeunes filles... (L'Avenir De L'Artois | Publié le 08/07/2020)

Mardi 7 juillet, début d'après-midi, les bouchons prenaient forme au niveau de l'ancien lycée de jeunes filles, situés rue Marcelin-Berthelot à Béthune la démolition de l'ancien dortoir du lycée et de la facade, rue Berthelot, est prévue jusque la fin juillet (2020)
à suivre...
internat George Sand
PLAN INTERNAT
internat George Sand
vu de haut
internat George Sand
au temps jadis
internat George Sand
de mon temps
internat George Sand
au feu !
internat George Sand
c'est fini
externat George Sand
L'EXTERNAT
blaringhem
BLARINGHEM
à suivre